Trésorerie commerce : 5 moyens de rester dans le vert.

Trésorerie commerce : 5 moyens de rester dans le vert.

La trésorerie pour un commerce, c’est vital… au sens littéral du terme. En l’absence de trésorerie, un commerce ne peut pas tourner, c’est un fait. C’est ce qui vous permet en effet de maintenir l’écriteau « ouvert » sur la porte, de payer vos employés, de rendre votre lieu unique et d’offrir un service de qualité à vos clients. En bref, votre activité doit générer assez de trésorerie jour après jour pour espérer souffler une nouvelle bougie chaque année.

Hélas, nombreuses sont les raisons (climat économique difficile, erreurs de gestion, etc.) pouvant entraîner un commerçant vers la pénurie de cash : une situation dans laquelle il n’a pas assez de trésorerie pour faire tourner sa boutique normalement et sans embûches.

Si d’aventure vous vous retrouvez dans cette situation, ne paniquez pas ! Il y a un certain nombre de solutions à votre disposition pour rebooster votre trésorerie et remettre votre business sur pied. Agicap vous dévoile 5 moyens pour garder votre trésorerie dans le vert.

Les voici :

1. Astuce trésorerie commerce #1: Liquider votre surplus de stock !

Si des difficultés de trésorerie frappent votre commerce, il y a de grandes chances pour qu’une partie de votre trésorerie soit absorbée par vos stocks.

L’excédent de stock est la raison #1 qui explique des difficultés de trésorerie chez un commerçant. Pour y remédier, il faut prendre le temps de réaliser un inventaire et commencer la liquidation du surplus de stock qui ne peut être caché indéfiniment dans l’arrière-boutique.

Pour éliminer vos excédents de stock, vous pouvez :

Les mettre en vente : C’est la façon la plus rapide pour vous débarrasser d’excès de marchandises. Sortez de la réserve les produits qui ont du mal à partir et mettez-les en vente, quitte à les brader. Certes cela diminuera vos marges mais cela vous aidera à libérer de l’espace (et fera rentrer du cash).

Créer des zones « d’achats impulsifs » : Cette stratégie fonctionne davantage avec les petits articles, « faciles à attraper ». Si cela n’affecte pas le merchandising du magasin, placez-les à des endroits stratégiques tels qu’au niveau des caisses ou dans des endroits dédiés à la sortie du magasin (là où le trafic est le plus élevé).

Faire des offres groupées : Pourquoi ne pas vendre les articles à rotations lentes avec d’autres produits ? S’ils peuvent être associés sous forme de « package » à des produits tendances, cela stimulera vos ventes et vous débarrassera par la même occasion de votre excès de marchandises.

Les vendre à des dépôts vente : Il y a un grand nombre de dépôts vente qui se feront un plaisir de liquider votre surplus de stock. Encore une fois, cela diminuera certes votre profit mais renflouera vos caisses rapidement et libérera de l’espace. De plus, vendre votre stock excédentaire à des dépôt ventes permet de vous séparer de votre marchandise en toute discrétion sans faire de mauvaise communication auprès de vos clients ni de soldes excessives qui dévaloriseraient vos produits et votre marque (plus particulièrement si votre commerce est affilié au secteur du luxe).

Les offrir à vos clients : Au lieu d’essayer de vendre les articles issus de vos excès de stock, associez leurs ventes à celles des nouveaux produits. Par exemple, vous pouvez les offrir lorsqu’un client atteint un certain montant d’achat (« Repartez avec un cadeau dès 100€ d’achat ! »).

Les vendre sur Internet : Une autre option est de vendre vos articles sur des plateformes web spécialisés (Amazon, eBay, Leboncoin, etc.). Cette stratégie demande certes plus de temps, car elle implique la création de gammes, des publications sur le site et l’envoi des produits. Cependant, vous pourrez potentiellement conserver une bonne marge.

L’excédent de stock est la raison #1 qui explique les difficultés de trésorerie chez un commerçant.

2. Astuce trésorerie commerce #2 : Revoir vos contrats d’assurance

Les commerçants devraient revoir leurs polices d’assurance tous les 6 à 12 mois.

Chaque année on constate des changements en tout genre, quelque soit le type d’assurance. Il est important de faire le point au moins une fois par an sur l’ensemble des polices souscrites et de demander de nouveaux devis. Il est préférable pour cela de faire appel à un expert qui vous proposera l’offre la plus attractive et adaptée à votre commerce.

Sentez-vous libre de mettre en compétition les différentes compagnies d’assurance. Si vous trouvez un service moins cher ailleurs, vous pouvez toujours négocier avec votre assureur actuel pour qu’il s’aligne sur la concurrence. Si cela fonctionne, vous ferez des économies tout en évitant les lourdeurs administratives liées à un changement d’assurance.

3. Astuce trésorerie commerce #3 : Réduire vos frais bancaires

En plus de revoir vos contrats d’assurance, jetez un œil aux frais relatifs aux services de paiements que vous acceptez dans votre établissement. Lorsque la volumétrie de paiement augmente, il est parfois justifié de renégocier le taux d’intérêt et les frais de commissions avec votre prestataire. Si vous n’arrivez pas à un accord, ne culpabilisez pas de signer chez un concurrent !

On observe depuis un certain nombre d’années une augmentation graduelle de ces frais pour les commerçants. La vraie question est : de combien ? Il est impératif de vérifier au moins une fois par an que l’on ne paye pas trop cher par rapport aux meilleures pratiques du marché. Ayez le réflexe de réexaminer avec votre banquier les différents taux d’intérêts et honoraires de votre prestataire. Ce sont peut-être ces 1% de différence qui généreront le cash dont vous avez besoin pour relancer votre business… ou partir en congés.

4. Astuce Trésorerie commerce #4 : Réévaluer les coûts liés à la maintenance de vos locaux

Les frais de maintenance, qui vont du nettoyage des locaux à l’entretien de votre parking, sont généralement déterminés par le propriétaire du local commercial. Ces frais sont aussi, dans la plupart des cas, facturés à l’heure.

Auparavant, le propriétaire était généralement en charge du calcul et de la fixation de ces coûts de maintenance. Aujourd’hui, et d’autant plus si vous souffrez de problèmes de trésorerie, il est recommandé de sous-traiter cette tâche à un consultant externe afin d’obtenir un audit et obtenir une diminution de ces charges si possible.

Les commerçants vérifient ainsi qu’ils répondent conformément aux normes sanitaires exigées et s’assurent que leurs coûts sont ceux du marché. Si votre contrat de location vous autorise donc à réaliser une vérification de vos frais de maintenance, surtout n’hésitez pas, faites appel à un expert. Collaborez avec un tiers pour qu’il vous confirme que le montant de frais à payer est juste.

Cela étant dit, le contrôle de ces charges peut apparaître comme long et fastidieux. Certes. Mais si l’on trouve des erreurs ou excédents de charge, il est possible de faire des économies de charges et de renflouer sa trésorerie à court terme.

5. Astuce Trésorerie commerce #5 : Eviter les retards de paiements et les factures impayées

Bannir les retards de paiements sera l’occasion pour votre commerce de gagner du temps, de l’argent et de l’énergie.

Ne pas faire payer son client au comptant et accumuler des factures impayées peut engendrer des trous de trésorerie sévères pour un commerçant. Afin de maintenir votre trésorerie dans le vert : cessez de créditer les comptes de vos clients, surveillez bien vos factures en attente de paiement, relancez vos clients autant de fois que nécessaire !

Les encaissements des clients ont besoin d’être constamment sous surveillance. En tant que commerçant, il est essentiel de mettre régulièrement à jour son listing de paiements. Il est fortement recommandé de trier ses factures selon deux critères : la durée exacte du retard de paiement. La date espérée à laquelle le paiement est attendue. Au passage, il ne sera pas judicieux de dépenser 200€ pour courir après un client qui vous en doit seulement 100€.

>> en savoir plus sur les retards de paiement

En conclusion : préserver la trésorerie de votre commerce, c’est possible !

Que vous soyez en situation de pénurie ou non, nous vous recommandons de vous appuyer sur les solutions proposées ci-dessus et d’être toujours à l’affût de nouveaux moyens pour libérer de la trésorerie de votre commerce.

Et vous, comment faites-vous pour dégager plus de trésorerie pour votre commerce ?N’hésitez pas à partager vos conseils en commentaires !

 

>>  Tester gratuitement notre logiciel de Trésorerie Commerce <<