3 critères pour bien choisir votre solution de paiement

3 critères pour bien choisir votre solution de paiement

Si comme de nombreux marchands vous avez été directement impacté par les mesures de confinement, vous recherchez sans doute de nouveaux moyens de relancer votre activité. Et si cela passait par le choix d’une solution de paiement adaptée à vos besoins ?

Elle peut non seulement vous permettre d’améliorer vos ventes, mais aussi de piloter plus efficacement votre trésorerie. Aujourd’hui, nous avons choisi de nous concentrer sur ce second point.

Que vous soyez un commerçant BtoC ou BtoB, que vous vendiez en ligne ou en physique, nous vous donnons dans cet article les trois critères à prendre en compte pour trouver une solution de paiement qui vous aidera à mieux gérer votre trésorerie. 

 

1. Des moyens de paiement adaptés à votre activité

Le choix de vos moyens de paiement peut avoir un impact sur vos ventes, mais aussi sur vos délais de paiement.

 

Voici deux questions à vous poser au point de départ de votre réflexion : 

  • Quels sont les modes de paiement attendus par vos clients (carte bancaire, virement, chèque…) ? Pour le savoir, vous pouvez réaliser des sondages auprès de votre clientèle cible.
  • Lesquels sont les plus adaptés à la nature de votre activité ? En premier lieu, renseignez-vous sur les moyens de paiement généralement proposés dans votre secteur. Observez également le montant de votre panier moyen : s’il est supérieur à plusieurs centaines d’euros, il peut être par exemple judicieux de proposer le paiement en plusieurs fois. 

 

De manière générale, si vous possédez un site e-commerce, nous vous conseillons de mettre en place le paiement par carte bancaire en priorité. En effet, c’ est de loin le mode de paiement le plus apprécié par les Français puisqu’elle représente 80% des transactions en ligne (Statista, 2018) !

 

Pour laisser un choix suffisant à vos acheteurs, il est préférable d’y ajouter un ou deux autres moyens de paiement : le portefeuille virtuel et le virement bancaire par exemple. Vous éviterez ainsi de perdre des clients dans les dernières étapes précédant la validation de leur commande !

 

Modes de paiement proposés sur le site Comoprint

 

Sur ce point, le B2C a une longueur d’avance : il existe de nombreuses méthodes de paiement qui permettent au consommateur de régler son achat en quelques clics. Le vendeur, quant à lui, reçoit le montant de façon quasi instantanée. Quand on sait qu’une PME sur deux est victime de retards de paiements en France (Sellsy & Yougov), on peut en conclure que les entreprises du B2B ont tout intérêt à digitaliser leurs paiements !

 

Cela peut passer par l’intégration d’un moyen de paiement par carte bancaire à leur site, mais aussi à leurs factures. Avec PayPlug, par exemple, vous pouvez générer des liens de paiement et les inclure directement dans vos factures et devis : votre client n’a plus qu’à cliquer et à renseigner ses données de carte bancaire sur une page de paiement sécurisée.

2. Un outil pour piloter votre performance en temps réel

 

Nous vous conseillons de choisir une solution qui propose une interface claire et intuitive pour suivre vos paiements en temps réel. C’est un point essentiel pour avoir une bonne visibilité sur vos liquidités disponibles, et ainsi optimiser la gestion de votre trésorerie.

 

Vous aurez également accès à des informations précieuses. Par exemple : la date, le statut du paiement et l’identité du porteur de carte (e-mail et/ou numéro de téléphone).

 

Dans certains cas, vous pouvez même connaître la raison des échecs de paiement (plafond de carte atteint, paiement refusé par la banque, informations de carte erronées…). Cela vous permet de relancer plus efficacement vos clients, par exemple en leur envoyant une demande de paiement par e-mail ou par SMS. De cette façon, vous récupérez des ventes qui auraient été perdues autrement !

 

Aperçu du back-office PayPlug

 

Par ailleurs, si vous possédez à la fois un point de vente physique et une boutique en ligne, nous vous encourageons à opter pour une solution de paiement omnicanale. Elle vous fournira non seulement un module de paiement à installer sur votre site e-commerce, mais aussi des terminaux de paiement pour encaisser vos clients en magasin. 

 

L’avantage pour votre trésorerie ? L’intégralité de vos transactions sont rassemblées au même endroit : vous avez donc une vue sur vos fonds disponibles à tout moment !

 

Mais ce n’est pas tout : le portail PayPlug, par exemple, vous permet d’effectuer des remboursements partiels ou totaux en quelques clics, et ce quel que soit le canal utilisé par votre client pour réaliser son achat. Un gain de temps pour vous et vos acheteurs !



3. Des fonctionnalités qui simplifient la gestion de votre comptabilité

 

Saviez-vous que certaines solutions de paiement proposent des outils pour mieux gérer votre comptabilité ? Ils vous permettent non seulement de gagner du temps au quotidien, mais aussi d’analyser plus finement vos tendances de vente.

 

Voici quelques exemples de fonctionnalités qui pourraient vous être utiles :

  • Les relevés mensuels : ils synthétisent l’ensemble de vos opérations, que ce soit vos paiements encaissés, mais aussi les remboursements effectués. Depuis le back-office PayPlug, vous pouvez télécharger ces relevés en un clic au format PDF et ainsi les remettre à votre comptable. Vous avez également la possibilité de générer un relevé personnalisé sur la période de votre choix.
  • Un détail des frais prêt à l’emploi : il vous donne des informations complémentaires sur vos clients et leurs commandes. Par exemple, si la transaction a été effectuée en ligne, vous pouvez connaître le numéro de commande, le site sur lequel elle a été effectuée et l’identité de votre client. Cela peut notamment vous aider à réaliser plus simplement votre comptabilité analytique.
  • Le virement quotidien de votre solde : cette fonctionnalité vous permet de transférer chaque jour vos paiements encaissés vers votre compte bancaire. Il faut savoir que la majorité des solutions de paiement imposent un délai de plusieurs jours pour ce transfert. En appliquant ce critère, vous vous assurez d’avoir la trésorerie nécessaire pour pallier aux oscillations de commandes !
  • Des factures téléchargeables : de manière générale, les solutions de paiement appliquent des frais de transaction sur chaque paiement encaissé, auxquels peuvent s’ajouter des frais d’abonnement. Vous devez donc pouvoir accéder à vos factures facilement.  

 

Relevés mensuels sur le back-office PayPlug

Gardez à l’esprit que plus vous aurez d’informations sur vos revenus et vos dépenses, mieux vous pourrez piloter la trésorerie de votre commerce !

 

Conclusion

 

Vous l’aurez compris, votre partenaire de paiement peut vous apporter de nombreuses solutions pour optimiser la gestion de votre trésorerie. 

En résumé, voici les trois questions que vous devez vous poser au moment de votre choix  :

  • Propose-t-il des modes de paiement adaptés à votre activité ?
  • Dispose-t-il d’un outil de pilotage de performance ?
  • Vous donne-t-il accès à des fonctionnalités pour mieux gérer votre comptabilité ? 

Si vous souhaitez connaître les autres critères essentiels pour bien choisir votre solution de paiement, nous vous invitons à télécharger notre checklist dédiée !

 

A propos de l’auteur

Roxane Tranchard est Content Maker chez PayPlug. Elle produit des contenus sur les tendances, les innovations et les événements liés au commerce. Elle partage ses conseils aux marchands qui souhaitent développer leur activité.

 

A propos de PayPlug

Fondée en 2012 et utilisée aujourd’hui par 10 000 commerçants, PayPlug est la solution de référence des PME pour l’ensemble des paiements par carte bancaire. En 2017, elle a rejoint le groupe Natixis Payments au sein du groupe BPCE. Depuis fin 2019, PayPlug simplifie le paiement pour les marchands dont l’activité se prolonge en magasin grâce à une offre d’encaissement physique qui complète son offre de paiement en ligne.

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies. En savoir plus.
J'accepte