Flux de trésorerie : 10 solutions pour résoudre les problèmes

Flux de trésorerie : 10 solutions pour résoudre les problèmes

Les petites et moyennes entreprises sont les plus exposées aux difficultés quand les flux de trésorerie se tendent. En effet, même très bien gérées, des imprévus peuvent mettre en péril votre trésorerie et donc votre entreprise. Selon une étude publiée par le cabinet ARC, les retards de paiements des entreprises ont littéralement explosé en 2017, passant de 11,8 jours en 2016 à 14,5 jours l’année suivante. Les longs retards(supérieurs à 30 jours) qui sont également les plus dangereux pour la trésorerie d’une entreprise, ont augmenté de 11% sur la même période. Ces retards de paiement, dur à prévoir et souvent compliqués à gérer, sont à l’origine de difficultés financières pour des milliers d’entreprises françaises.

Et c’est ainsi, que des entreprises parfaitement rentables et viables peuvent être mises en danger, et risquer de devenir insolvables.

Pourtant, les retards de paiement ne sont pas le seul facteur pouvant avoir un effet négatif sur vos flux de trésorerie. Etant donnée les nombreux postes de coûts : salaires, impôts, loyer, etc., il est facile de négliger des dépenses qui, mises bout à bout, peuvent cruellement affecter les caisses de votre entreprise.

Si vous avez des problèmes de trésorerie, il existe des stratégies que vous pouvez mettre en place pour remettre votre trésorerie dans le vert. Et surtout n’oubliez jamais que même dans les situations les plus critiques, rien n’est impossible.

Alors voici 10 solutions pour vous aider à sortir d’une crise et rétablir votre trésorerie.

flux_de_tresorerie_2

1. Négociez avec les fournisseurs

Si vous avez du mal à effectuer un paiement, appelez vos fournisseurs et expliquez leur la situation immédiatement. Si vous travaillez avec eux depuis un certain temps, la relation de confiance que vous avez développée devrait pencher en votre faveur et vous permettre de négocier un délai de paiement supplémentaire.

2. Profitez des réductions liées aux paiements anticipés

A l’inverse, vous pouvez payer vos fournisseurs plus tôt et négocier une réduction. À court terme, cette stratégie peut tendre vos flux de trésorerie car l’argent est dépensé plus rapidement. Cependant, à plus long terme, les réductions de paiement cumulées vont être une moindre charge pour l’entreprise. Mises bout à bout, toutes ces économies peuvent être le coup de pouce dont votre trésorerie a besoin !

3. Réduisez votre stock pour améliorer vos flux de trésorerie

La gestion de votre stock peut être déterminante dans la résolution d’une crise de trésorerie. Effectivement, réduire vos stocks permet à la fois de diminuer les flux de trésorerie négatifs (décaissements) mais aussi d’éviter les pertes liées aux invendus. Une gestion de vos stocks à flux tendus, c’est-à-dire qui vous permettant de satisfaire au plus juste la demande, demande donc rigueur et précision. Cependant, changer votre gestion du stock peut faire une réelle différence sur la trésorerie de votre entreprise à court terme.

 

flux_de_tresorerie_3

4. Faites-vous payer au plus tôt !

Profiter des remises de paiement anticipé des fournisseurs peut améliorer votre trésorerie, mais vous pouvez également offrir cette possibilité à vos clients pour encaisser plus tôt ! Par ce biais vous avez la possibilité de remettre votre trésorerie à flot rapidement. En effet d’une part cela motive vos clients à régler leurs factures rapidement et vous évite ainsi les retards de paiement, voire les impayés… D’autre part, le règlement des factures clients tôt dans le mois vous permet d’avoir du cash à disposition et de préparer sereinement vos prochaines sorties d’argent. Vous pouvez à votre tour régler vos fournisseurs à temps et renforcer progressivement votre trésorerie.
Attention, pour fonctionner, cette solution demandera beaucoup de rigueur dans la chaîne de facturation et la communication vis-à-vis des clients (conditions de paiement exceptionnelles, etc.)

5. Obtenez un prêt bancaire

Si votre entreprise connaît une croissance rapide et qu’un nouveau contrat avec un client important met à rude épreuve votre trésorerie, essayez de négocier un prêt bancaire pour que vos flux de trésorerie restent équilibrés. Alternativement, une ligne de crédit telle qu’un découvert bancaire pourrait être plus approprié. Les banques prêtent davantage à une entreprise lorsqu’elle présente un projet de contrat en cours ou une lettre d’intention. Vous rembourserez alors le prêt dès que le client du projet en question vous aura payé.

6. Acceptez les cartes de crédit

Ce ne sont pas seulement les commerces de détail qui acceptent les paiements par carte de crédit. Donner à ses clients de la flexibilité peut faire accélérer les ventes. Certes vous devrez payer des frais pour l’utilisation du terminal de paiement mais recevoir le paiement sous 2 jours plutôt que 30 ou même 60 jours, peut valoir le coup !

 Échelonner vos paiements n’est pas tout, faites attention aux dépenses inutiles !

7. Surveillez vos sorties d’argent

Si vous maîtrisez vos sorties d’argent, alors vous serez en capacité de maintenir vos finances dans le vert, ou de surmonter une crise de trésorerie. Le tout est d’éviter d’avoir des grosses sorties d’argent qui viendraient déstabiliser votre trésorerie. Vous devez donc négocier et payer en plusieurs fois si vous le pouvez. Par exemple, d’une facture annuelle ou trimestrielle, vous pouvez proposer à votre fournisseur un paiement mensuel.

Échelonner vos paiements n’est pas tout, faites attention aux dépenses inutiles ! En faisant attention aux dépenses de votre entreprise, vous ferez une multitude de petites économies qui, mises bout à bout vont libérer de la trésorerie. Soyez méthodiques et ne gardez que les dépenses qui contribuent directement sur le chiffre d’affaires de votre entreprise.

>> En savoir plus : Diminuer les charges

8. Envisagez le financement de vos factures pour équilibrer les flux de trésorerie

L’affacturage est une technique permettant aux entreprises de percevoir un versement anticipé de leurs factures clients. C’est un moyen facile et efficace de stimuler les rentrées d’argent au sein de votre entreprise. Son processus est simple :

Lorsque vous émettez une facture à un client, vous envoyez une copie à l’affactureur.

L’affactureur règle une partie ou parfois l’intégralité de la facture. En France, la majorité des entreprises de financement sur facture vous règlent en moins de 48H.

Le client paie ensuite sa facture qui ira directement au financeur de facture. Il faudra également vous acquitter de frais auprès de votre financeur sur facture pour le service rendu.

Cependant, cette méthode vous assure de faire rentrer de l’argent rapidement dans vos caisses et de pouvoir payer tous vos frais (fournisseurs, employés, locaux etc.) dans les délais.

flux_de_tresorerie_4

9. Améliorez votre processus de vérification de crédit

Les créances irrécouvrables sont très souvent citées comme étant à l’origine des problèmes financiers des petites entreprises. Mais ce n’est pas un mal incurable ! Il y a toujours le risque qu’un client régulier devienne brutalement insolvable, certes. Mais, dans la majorité des cas, les clients insolvables émettent des signaux d’alertes. La mise en place d’un système de vérification de crédit permet d’identifier les signes annonciateurs de difficultés financières. Vous serez alors libre de prendre une décision quant à la prolongation d’un crédit client ou non, en toute connaissance des risques encourus. Ce système vous permet par exemple d’anticiper et demander un acompte ou le règlement de factures partielles aux clients pour lesquels vous avez des doutes sur les capacités de paiement.

10. Anticipez les problèmes avant qu’ils ne surviennent

C’est souvent plus difficile à dire qu’à faire, mais créer des prévisions de trésorerie, surveiller les conditions du marché, vérifier les antécédents de crédit de vos clients et agir dès que vous repérez un problème vous aidera à identifier et à vous éloigner des situations délicates. La règle numéro un est de ne pas faire « l’autruche », mais au contraire d’éviter au maximum tout ce qui pourrait impacter négativement vos finances.

Dans le cas où votre entreprise serait en difficulté et aurait des flux de trésorerie déséquilibrés, vous devez être capable de réagir immédiatement afin de rectifier « le tir » au plus vite. Avec de la volonté et en utilisant une ou plusieurs des 10 solutions proposées ci-dessus, vous devriez être en capacité de rétablir rapidement la santé de votre entreprise.

 >  Améliorer vos flux de trésorerie dès maintenant <<

Mouvement de trésorerie : ce qu’il faut retenir

  • Faites en sorte de négocier avec vos fournisseurs pour obtenir des délais de paiement plus avantageux. Plus le mouvement de trésorerie sera tardif, plus vous aurez de temps pour réaliser des encaissements et vous y préparer.
  • Limitez votre stock pour ne pas vous retrouver avec une trop grande quantité de trésorerie immobilisée.
  • Réservez les facilités de paiements à vos meilleurs clients afin qu’un mouvement de trésorerie sortant n’ait pas un impact trop important.
  • Anticipez vos décaissements ! Un mouvement de trésorerie nécessaire identifié à l’avance sera plus facile à amortir que s’il est réalisé dans la précipitation, au dernier moment.
  • Pensez à faire financer vos factures en cas de délais de paiement trop importants et/ou récurrents, grâce à l’affacturage par exemple.

 

Sources :

Article Le Figaro sur les retards de paiement des PME : http://www.lefigaro.fr/societes/2017/10/03/20005-20171003ARTFIG00132-les-retards-de-paiement-explosent-dans-les-pme.php

Revue de presse cabinet ARC-Ifop : https://www.cabinet-arc.fr/revue-de-presse/paradoxe-delais-de-paiement/

Wikipédia – l’Affacturage : https://fr.wikipedia.org/wiki/Affacturage