Comment Pizza Hut maîtrise la reprise de son activité ?

Comment Pizza Hut maîtrise la reprise de son activité ?

 Après avoir été frappé de plein fouet suite à l’événement dramatique survenu à Nice en juillet 2016, la franchise Pizza Hut a dû de nouveau faire face à des problématiques de gestion d’un restaurant en temps de crise en printemps 2020. Fragilisés au début, ces établissements ressortent aujourd’hui de cette situation de crise avec une gestion plus précise et fiable. Grâce aux leçons précieuses qu’il a pu tirer de son expérience, Jean-Marie Cavalier, un franchisé Pizza Hut, a su pallier ses difficultés pour piloter en toute sérénité ses établissement dont le nombre ne cesse de croître. 

Comment les franchises Pizza Hut ont-elles réussi à relancer leur activité ? Voici 3 conseils simples à suivre pour piloter votre restaurant. 

 

1. Suivre sa trésorerie en temps réel 

Lors de la crise sanitaire liée au COVID-19 le secteur de la restauration a été celui qui fut le plus touché par les enjeux de la trésorerie. Les conséquences ont été drammatiques : d’après l’étude de l’OFCE du 19 juin 2020 (Observatoire Français des Conjonctures Economiques), 42% des entreprises de ce secteur ont dû faire face à des problèmes de liquidité et 12% d’entre elles se sont retrouvées dans un cas d’insolvabilité. 

La trésorerie est cependant centrale pour ce secteur, c’est le nerf de guerre dans la gestion d’un restaurant. Il est donc essentiel de savoir à tout moment l’état de votre trésorerie disponible afin de maîtriser vos ressources et pouvoir assumer vos charges à venir. Jean-Marie Cavalier en témoigne : "Au quotidien quand tu pilotes une entreprise tu dois faire des arbitrages sur des investissements, sur des dépenses au quotidien. Si tu as une gestion de trésorerie fine et réelle, si tu sais en temps réel quelle est ta situation, tu peux décider et bien décider."

a) Identifier ses charges 

Pour ce faire, répertoriez l'ensemble de vos charges passées afin d’identifier leur récurrence. Distinguez les charges salariales, celles de la location et de l’entretien des locaux, les paiements de vos fournisseurs, les charges liés à votre gestion de stock... C’est également le moment de se rendre compte des charges qui vous sont inutiles. Faites le tri! 

Voici notre proposition d’approches que vous pouvez aborder pour réduire vos coûts :