Logiciel gestion plombier : La trésorerie comme préoccupation.

Logiciel gestion plombier : La trésorerie comme préoccupation.

Tout le monde sait qu’il n’est pas aisé de faire tourner une petite entreprise et c’est d’autant plus vrai pour un patron d’entreprise de plomberie. Selon une récente étude, presque 50% des plombiers estiment que les problèmes de trésorerie sont un mal récurrent dans leur industrie. L’acquisition de nouveaux clients, bien qu’intimement liée aux problématiques de trésorerie, vient en seconde place des principales préoccupations des plombiers. Alors un logiciel gestion plombier adapté : oui, mais pour quoi faire exactement ?

La gestion de trésorerie pour plombier : d’où vient le problème ?

Selon l’UNCP, en 2017 le secteur de la plomberie regroupe 43.300 Entreprises, dont une grande partie de petites entreprises artisanales, pour un total de 9 milliards de chiffres d’affaires.

En y regardant de plus près, les problèmes de trésorerie auxquels font face ces plombiers ont plusieurs origines. Voici les cas les plus classiques :

Cas 1 : « Les clients ne règlent pas leurs factures à temps. » Le décalage de trésorerie lié aux retards de paiement induit un stress pour le plombier qui doit passer du temps en dehors de ses chantiers à relancer les mauvais payeurs.

Cas 2 : « Certains d’entre eux refusent même de payer la totalité leurs factures. » Cas extrême où le paiement reste partiel. Lorsqu’il s’avère impossible de recouvrer l’argent. Cela induit une perte sèche de chiffres d’affaire pour le plombier qui doit bien anticiper les décaissements à venir afin de garder une trésorerie dans le vert.

Cas 3 : « Un concurrent peut nous voler un client ». La concurrence est souvent rude et il faut se préparer aux aléas d’une perte de chiffres d’affaire. La perte d’un client induit une diminution des encaissements futurs et induit un risque de baisse ponctuelle de trésorerie.

Cas 4 : « Un accident du travail peut engendrer des dépenses inattendues ». La plomberie n’est pas un métier sans risque ! Les assurances sont là pour couvrir l’accidenté contre le risque d’une augmentation importante de ses charges (consultation, frais médicaux, etc.).

Cas 5 : « Les équipements et outils peuvent nous lâcher, nécessitant ainsi d’être remplacés ». Les outils de travail du plombier n’ont pas une durée de vie illimitée. Le renouvellement régulier des équipements doit être pris en compte dans les prévisions de trésorerie afin de gérer au mieux les dépenses au fil du temps.

Cas 6 : « L’apparition de nouvelles taxes peut entacher nos marges ! » Nul est à l’abri d’un changement de la réglementation en sa défaveur. Restez informé des actualités de votre secteur sur des sites dédiés à la plomberie afin d’avoir toujours un temps d’avance sur une éventuelle dégradation de vos revenus.

C’est une surprise pour personne : les problèmes de trésorerie forcent une TPE/PME sur quatre à fermer ses portes. Quand surviennent les problèmes de trésorerie, il devient difficile pour le plombiers de payer ses employés, payer ses frais fixes, faire de la publicité pour gagner de nouveaux clients, renouveler les appareils et équipements de travail, réparer le véhicule de fonction, etc.

Ainsi, et pour ne pas avoir à subir ces situations catastrophes où le moindre paiement peut vous faire basculer dans le rouge, entamez dès à présent une gestion sereine et proactive de vos finances.

Voici un petit florilège de tactiques pour réduire les probabilités d’avoir des problèmes de trésorerie. En procédant de la bonne manière, vous obtiendrez l’assurance d’avoir assez d’argent même en cas d’imprévu ou de faire grossir votre activité quand bon vous semble. En gardant cela à l’esprit, voici les 5 conseils d’Agicap (logiciel gestion plombier) permettant de résoudre les problèmes de trésorerie avant même qu’ils n’apparaissent.

Les problèmes de trésorerie forcent une TPE/PME sur quatre à fermer ses portes.

5 façons d’anticiper les difficultés de trésorerie du plombier

1. Logiciel gestion plombier : Prenez un logiciel adapté !

Faire des prévisions de trésorerie vous permet de déterminer la santé financière en cours et à venir de votre entreprise. Il s’agit d’anticiper les revenus et dépenses que vous aurez demain, après demain mais aussi les décaissements prévisibles ces prochains mois. Quand un plombier met en place des prévisions de trésorerie et les met à jour à fréquence régulière, il reste toujours en alerte et n’ai jamais surpris pas une trésorerie vacillante.

2. Changez votre manière de facturer

Très souvent, la facturation s’effectue de cette manière : le plombier finit son chantier, quitte son client et ne facture le client qu’à la fin du mois. Pourquoi écarter la possibilité de facturer vos clients dès la fin des travaux ? Cela évitera à de nombreux plombiers de subir de dangereux retards de paiement. Valorisez les clients qui vous payent sans retard. Pensez par exemple à accorder une remise aux clients qui vous règlent en avance : 5% s’ils payent le jour même ; 2% s’ils payent dans la semaine suivant la fin des travaux. Autrement dit, peu importe la méthode que vous employez, n’attendez pas la fin du mois pour envoyer la facture à un client !

3. Traquer les retards de paiement et soyez ferme

Malgré vos efforts, vous aurez statistiquement un certain nombre de mauvais payeurs et donc des factures en retard de paiement. C’est la vie. Les retards de paiement sont courants en France et pas seulement dans la plomberie. Afin d’y voir plus clair et pour anticiper l’impact en trésorerie de ces retards, utilisez un logiciel de trésorerie pour plombier comme Agicap pour vous alerter sur les paiements qui vous sont dus. C’est en visualisant les choses qu’on prend conscience de leur impact. Agicap vous donne les moyens de voir les conséquences de ces retards de paiement et vous guide dans le recouvrement de vos créances.

4. N’hésitez pas à sous-traiter

Avez-vous réellement besoin d’un employé à plein temps pour faire votre comptabilité ? – ou n’est-il pas plus économique de sous-traiter cette tâche ? Êtes-vous obligé d’aller sur ce chantier situé à deux heures de route ? – ou n’est-ce pas plus malin de trouver un sous-traitant sur place qui vous évite un long déplacement ? La réponse est : sous-traitez à chaque fois que des économies peuvent être faites.

5. Choisissez les meilleurs fournisseurs

Obtenez-vous les meilleurs deals sur vos chalumeaux, foreuses, perceuses, clé et autres matériels de plomberie ? Votre assurance, vos dépenses publicitaires, ou encore votre facture d’électricité ne pourraient-elles pas vous revenir moins chères ? Réévaluez à fréquence régulière la capacité de vos distributeurs et fournisseurs à obtenir les meilleurs prix du marché. Quelques coups de fil rapides peuvent parfois rapporter gros et améliorer par la même occasion votre trésorerie. Pourquoi s’en priver ?

Plombiers, vous savez désormais qu’un logiciel gestion plombier adapté vous permet de maintenir la pérennité de votre activité ! 

 

>>  Tester gratuitement notre logiciel gestion plombier <<